Le Monoï de Tahiti – Appelation d’origine

Le Monoï de Tahiti n’est pas une huile à proprement parlé mais une macération utilisée principalement en cosmétique.

Plébiscité dans les années 80 et depuis, on trouve de très nombreuses contrefaçons qui n’ont de Monoï que le nom.

D’ailleurs, afin de protéger ce merveilleux produit dont les propriétés sont exceptionnelles, une Appélation d’Origine est alors créée en 1992 et permet depuis d’assurer l’authenticitité et la qualité du Monoï de Tahiti.

Appellation d’origine Monoï

On peut utiliser le Monoï de Tahiti autant sur le corps que les cheveux et il entre dans la composition de très nombreux produits Culture Sauvage.

Depuis l’Antiquité, les Polynésiens utilisent le Monoï au quotidien, pour masser les bébés, pour nourrir les cheveux, lors de cérémonies rituelles et même en pharmacopée.

Contrairement à une idée reçue, le Monoï n’est pas une huile de bronzage. Elle présente bien d’autres qualités puisqu’elle est à la fois apaisante et nourrissante, tant pour la peau que pour les cheveux.

Elle protège votre épiderme contre les agressions extérieures. Vous pouvez donc vous en servir toute l’année.

En été, le Monoï prévient la déshydratation, c’est d’ailleurs le rôle que joue cette huile en période estivale : elle n’est pas un rempart contre les UV, mais elle facilite le bronzage en empêchant la peau de se dessécher. Elle s’utilise également en après-soleil.

Quelques gouttes d’huile de Monoï dans l’eau du bain ou dans votre lait corporel, notamment si vous craignez l’effet « huile » en hiver (même si l’huile de monoï pénètre très facilement), vous permettront de retrouver une peau douce et plus élastique. Vous pouvez aussi utiliser l’huile de Monoï en applications sur le visage et le buste, en soin de jour ou de nuit. Elle est parfaite si vous avez la peau sèche, abîmée ou relâchée et aide également à soigner crevasses et gerçures, du fait de ses propriétés hydratantes.

En baume capillaire ou en soin nourrissant, le Monoï va réparer, fortifier et donner de la brillance à vos cheveux. Vous pouvez tout à fait la laisser poser une nuit entière dans une serviette chaude. Parfaite pour les cheveux crépus, le Monoï est aussi idéale si vous avez les cheveux secs, fourchus ou cassants, ou même tout simplement ternes.

Les Polynésiennes l’utilisent telle quelle, sans rinçage, pour protéger leurs cheveux du soleil et de l’eau de mer, mais vous pouvez l’appliquer en masque, à laisser agir au moins 30 minutes (jusqu’à une nuit) avant de faire un shampoing doux. Si vos pointes sont abîmées, faites un masque gainant et réparateur. Facilitant le démêlage, le Monoï peut encore s’utiliser en après-shampoing, notamment si vous avez les cheveux fins.

L’huile de Monoï se solidifie en dessous de 20 degrés, pour l’utiliser il suffit alors de passer la bouteille sous un filet d’eau chaude ou de la laisser fondre dans un bol d’eau bien chaude.

MonoÏ de Tahiti
  • Indice de saponification : 245 à 265
  • Indice d’iode : 260 à 270
  • Contient 1 % d’insaponifiables principalement des phytostérols.

Achete ici : Le Monoï de Tahiti certifiée biologique est extrêmement rare et nous l’importons directement de Tahiti